Black River Falls


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jezebela, maîtresse du culte

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Jezebela, maîtresse du culte le Lun 20 Fév - 1:24

Fiche de présentation


Nom: Walker
Prénom: Jezebela, née Joanne
Âge: 45 ans
Emploi: Prêtresse du culte l’Étoile du Nord
Sexe: F
Nationalité: Américaine

Description physique :
Après sa folie, c’est la chevelure rousse et luxuriante de Jezebela que l’on remarque en premier à sa rencontre. Ses yeux sont bleus, durs et froids. Ils sont révélateurs de sa personne mais peuvent s’effacer derrière la fraîcheur apparente de sa peau blanche. La rumeur raconte qu’elle doit son apparence au sang humain dans lequel elle baignerait.  Nul ne le sait vraiment. Son corps, lui aussi, lui sied fort bien, quoi qu’elle le cache habituellement avec pudeur. Elle est  la plus part du temps accoutrée de son long manteau noir. Elle garde ses mains, qu’elle a fines et sèches, dans des gants de dentelle ou de cuir. Ses cheveux, et parfois même son visage, peuvent parfois être dissimulés par un voile. De grande stature pour une femme, Jezebela mesure de 1m78.

Caractère :
Jezebela, comme la plus part des gens à Black River Falls, porte deux visages. C’est une oratrice passionnée, à la voix portante, aux menaces débordantes de sincérité et à la force désarmante pour ceux qui n’y sont pas préparés. Sa stature et ses yeux participent à faire d’elle une maîtresse de culte convaincante.  D’autre fois, cependant, il lui arrive de se montrer très maternelle, appelant ses fidèles «ses brebis», ne parlant désormais qu’en soupir parfois attentionné, d’autre fois inquiet. Elle prend ses fonctions de prêtresse et de maîtresse du culte très au sérieux et croit en la supériorité de la femme lorsqu’il est question de diriger. Indépendamment de tout cela, Jezebela reste une femme pieuse, prude, sobre, mais mystérieuse. Son cœur semble receler de nombreux secrets sur elle-même ou encore sur la ville. Ce sera à vous de les découvrir.


Histoire :

Joanne Walker est née à Canaan, une petite ville du Connecticut. Issue de l’union de deux jeunes hippies, elle grandit dans une communauté agricole qui développe rapidement un discours spirituel fort séduisant basé sur le partage, l’amour de son prochain, de Dieu et de la nature. C’est ainsi que, âgée de 12 ans à l’époque, les parents de Joanne et une dizaine d’autres membres de la communauté décidèrent de migrer en Alaska, là où la nature se faisait plus dense que la population humaine. Ils s’installèrent dans une forêt en bordure de ce qui deviendrait bientôt la ville de Black River Falls.

Voici donc les véritables origines de Jezebela. Ce n’est cependant pas l’histoire qu’entendent ses disciples.  Nul ne sait quand elle décida de changer son nom, Joanne Walker, pour le simple prénom de Jezebela mais c’est par ce nom qu’elle est connu de la plus part. Personne ne sait ses origines exactes, les gens supposant qu’elle ait toujours hanté la forêt de sa présence, du haut de ses 200 ans. Ses disciples la croient en effet bicentenaire et, par conséquent, immortel. Il n’y a pas non plus de certitude concernant les raisons qui ont poussé le culte de l’Étoile du Nord à adopter une attitude aussi hostile et aussi sombre, cette communauté qui autrefois n’était qu’amour et bonnes intentions. Mais, nous pouvons nous douter que la dégradation de la ville, qui s’enfonce dans le vice depuis des décennies, y est pour quelque chose. Et quand et dans quelles circonstances Jezebela est-elle devenue la maîtresse du culte, cela reste également bien mystérieux.

Les excentricités et le caractère isolé du culte font de l’Étoile du Nord  les suspects par excellence concernant la nouvelle série de meurtre qui sévit à Black River Falls, mais qu’en est-il vraiment ?

Les relations entre le culte et les habitants de Black River falls ont un historique de tensions et parfois de répercussions qui ont résulté en attaques violentes. Les choses se sont cependant améliorer depuis que Catrina Azore a repris en main la ville qui était jusque là sous le joug de son nouvel époux. Certes, une maîtresse des lieux plutôt qu’un maître pouvait bien convenir à Jezebela et à ses idéaux. Pourtant, les vices font toujours rage dans la ville et madame Azore y est bien, elle aussi, pour quelque chose, au vu de son passe-temps de tenancière de bordel. Comment expliquer ainsi cette amitié ?

Personnalité de l'avatar : Deborah Kara Unger



Dernière édition par Jezebela Walker le Lun 20 Fév - 22:12, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Jezebela, maîtresse du culte le Lun 20 Fév - 1:30

Tu es approuvée évidemment Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Jezebela, maîtresse du culte le Lun 20 Fév - 19:34

Folle.

Voir le profil de l'utilisateur http://blackriverfalls.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum